06/12/2006

Je suis une imbécile (enfin, je crois...)

woody_allen« L’avantage d’être intelligent, c’est qu’on peut faire l’imbécile alors que l’inverse est complètement impossible… ». Cette phrase de Woody Allen me plonge dans des abîmes de perplexité.

 

Quand on a fait une grosse bêtise, on dit parfois qu’on est un imbécile. Mais le dire, ce n’est pas le penser ou si on le pense, c’est très provisoirement. En fait, nous pensons des autres qu’ils sont des imbéciles et, probablement, ils pensent de nous que nous sommes des imbéciles.

 

Quand j’étais enfant, on disait : « seuls les imbéciles ne changent pas d’avis » et comme je suis une girouette, ça me rassurait. Ce n’est pas que je sois une indécise ou que je me complaise dans le flou. C’est plutôt que j’ai l’esprit dialectique et que j’opère des recadrages en fonction de différents paramètres.

 

Pour en revenir au sujet, j’ai lu quelque part sur internet – je sais : il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur internet surtout les articles à vocation scientifique - que les imbéciles ne se tiennent pas pour tels, en particulier parce qu’ils ne sont pas outillés pour s’auto-évaluer. Ils sont même plutôt enclins à s’estimer d’une intelligence supérieure à la moyenne. Eh bien, voici une confidence consternante : je m’estime d’une intelligence supérieure à la moyenne.

12:46 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : haikus sentences et aphorismes |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.