18/01/2007

Bin mon cochon…

On connaît Wim Delvoye, l’un des plus illustres témoins de l’art belge dans le monde entier.

 

Son trip actuel depuis un moment, ce sont les cochons tatoués. Il en possède plusieurs élevages en Chine. Il les tatoue lui-même, en fait tanner les peaux, les fait empailler… Tout cela parcimonieusement : il ne faudrait pas brûler son fond de commerce par les deux bouts.

 

Si cela vous dit, voyez ici : http://www.wimdelvoye.be

 

Delvoye.FeehanLes cochons tatoués, c’est un concept qui a vu le jour aux USA dans la tête de Andy Feehan. C’était l’objet de sa thèse de fin d’études à l’Université du Texas en 1976.

 

Si cela vous dit, voyez là : http://www.centripedus.com/afa/pigtitle.html

 

 

ps : méfiez-vous des apparences : le petit cochon de Delvoye sur la photo de gauche n'est pas à confondre avec l'armada de cochonnettes mignonnettes qui incarnaient Babe au cinema : celui-ci est empaillé...c'est légèrement différent dans le principe...

21:53 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, photographie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.