12/02/2007

Nan mais de quoi je me mêle?

Big Brother a frappé! Voici le contenu d'une newsletter que j'ai reçue ce matin :

 

“Moins vous vous préoccupez des affaires des autres, des problèmes qu'ils rencontrent ou des drames qu'ils vivent, plus vous disposez de temps pour votre propre réussite”, déclare le spécialiste des ventes Jeffrey Gitomer dans son nouvel ouvrage. Chaque fois que vous vous mêlez des affaires d'autrui, vous courez les risques suivants :

 

- En prêtant attention à leur situation, ces personnes ne feront que s'apitoyer d'autant plus sur leur sort.

 

- Vous les conseillez mal.

 

- Vous perdez votre temps alors que vous auriez pu utiliser celui-ci pour apprendre, vendre et gagner de l'argent.

 

- Vous pourriez vous prendre une claque.

 

“Si vous faites le compte du temps que vous consacrez aux choses qui ne vous regardent pas, qui ne signifient absolument rien pour vous ou que vous ne pouvez tout simplement pas contrôler (les infos, les répétitions à la TV et autres absurdités), vous pourriez être le meilleur vendeur au monde, un écrivain réputé voire un orateur dévoué. Mais non, vous êtes de ceux qui préfèrent perdre leur temps en pensant qu'ils peuvent améliorer le monde alors qu'en réalité vous faites exactement le contraire.

 

Un conseil: commencez par vous améliorer vous-même!”

 

 

Bon, où est la caméra? Comment savent-ils que je suis une mêle tout? (en plus, ils n'envisagent même pas que je devienne un peintre réputé. C'est dire s'ils voient mon avenir en rose...)

22:12 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : je n ecris pas |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.