16/03/2007

Vendredi 16 à Ubuland

Cow-Boy Benoit MariageCe matin, j’ai croisé une dame enceinte. Comme c’était très évident, j’ai pensé « celle-là, elle ne ballonne pas : je ne mettrai pas les pieds dans le plat ». Et puisque nous étions à l’enterrement de Marcel et que chaque fois qu’elle va supporter ses potes au billard elle pose le regard sur mon travail, j’ai aussi pensé : « il y a plein de choses entre nous, on peut parler ».

 Elle a dit : « Encore six semaines. C’est un garçon. Ca va changer ».

 Quelqu’un a demandé : « il s’appellera comment ? »

 Elle a répondu : « sais pas » (Ah bon !?).

 J’ai dit : « ça va être un gros gâté. Vous avez déjà des filles ? ».

 Elle a dit : « Les deux. J’en ai 17. A force, on s’habitue ».

 J’ai dit : « vous êtes une pro » .

 Je me suis rappelé que j’habite le quartier de « l’homme aux 30 enfants », un type qui, paraît-il, a 3 femmes et qui a été la star locale quand Benoît Mariage est venu filmer pour "Cow-Boy" à Marcinelle. Le type a d'ailleurs figuré dans la Nouvelle Gazette en compagnie de Benoît Poelvoorde.

 Ah vouais ! C’est tout Benoît Mariage, ce genre de plan.

15:34 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j hallucine, cinema |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.