14/05/2007

Des fois, il suffit d’écouter

Fred & Rita Hayworth 2 - You Were Never Lovier 1942Mais pour commencer je préconise d’aller à la salle de sport : c’est là que tout se passe (je vous l’ai déjà dit, je crois).

 

 Tout à l’heure, il y avait un voyant. Un type dont la spécialité est plutôt médium – c’est là qu’il excelle : vous mettre en contact avec vos défunts et tout – mais qui fait plutôt voyant parce que les gens sont plus intéressés de connaître leur avenir.

 

 Attention ! Lui, il a une éthique : il ne fait pas dans le créneau « Madame Irma » et ne vous conte pas monts et merveilles : seulement la vérité, même si elle peut choquer. Il vous annonce ce qui va vous arriver si vous poursuivez dans la voie où vous vous êtes engagé.

 

 Dites-lui : « j’ai pas de travail » ; il vous répondra : « normal, vous n’en cherchez pas. Maniez vous le train ».

 

 Dites-lui : « j’ai pas de mec » ; il répondra : « normal, vous pesez cent trente kilos, vous êtes désagréable à crever et vous avez des chicots ». (Actuellement, les mecs sont fort branchés « physique », faut dire…).

 

 Et ça marche, je ne vous dis pas ! Les gens en sortent complètement secoués. La bonne femme revient le remercier un an après avec trente kilos de moins (il ne précise pas si elle a trouvé un mec).

 

 Les psys sont trop mièvres à son goût (ça n’empêche que si c’était à refaire, il aurait fait psy) : ils font mine de vous écouter et vous en ressortez aussi hébétés qu’en entrant. Lui, c’est le choc.

 

 Un jour une femme est venue. Elle avait consulté le médium Thierry qui lui avait conseillé de quitter son mari et lui avait garanti que son amant quitterait femme et enfants et qu’ils iraient s’installer à Monaco. Au risque de lui déplaire, lui a dit : « ne le quittez pas : vous tomberez plus bas que jamais et ne vous relèverez pas » . Elle qui était couverte de bijoux et roulait en décapotable, elle a quitté son mari. Résultat : son amant l’a reniée et elle fait maintenant la plonge.

 

 Parfois des gens sont possédés. Attention ! C’est eux qui le disent. Alors, il garantit : « je m’en charge : c’est gratuit ». Trois jours après, les gens l’appellent : « ça y est : je suis désenvoûté. J’ai retrouvé le sommeil ». Comme il considère qu’il n’a rien fait, il n’estime pas devoir se faire payer pour ce service. Il a sa conscience pour lui.

 

 Un jour une femme est venue : son mari s’était trouvé une maîtresse de 28 ans et une voyante de Liège l’avait convaincue du fait qu’il était possédé. Lui avait dit : « Il ne vous aime plus. Il n’y a pas d’autre explication. Il ne reviendra pas ». Elle avait préféré écouter la voyante de Liège qui avait pratiqué des rites de désenvoûtement dont les coûts s’élevaient aux dernières nouvelles à 50.0000 euros.

 

 J’ai dit : « moi je sais où je vais. J’y crois et j’ai la volonté d’y arriver».

 Il m’a répondu : « alors vous n’avez pas besoin de moi »

23:41 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j hallucine |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.