08/06/2007

Wim Delvoye : de l'art et du cochon

Ce soir, j'ai pris un peu d'avance sur mon examen d'histoire de l'art contemporain : j'aurais du le présenter dans un an. Qu'à cela ne tienne : le prof m'a admise et mes petits condisciplines ont apprécié. Vous me savez enthousiaste : nous voici partis pour quelques posts sur Wim Delvoye. La bibliographie arrivera en toute fin. Voyage au pays des indigènes avec vaches, cochons et petites crottes. J'adopte une mise en page un peu scolaire : c'est pour vous faciliter la digestion.2af07

 Wim Delvoye est un plasticien belge d’origine gantoise né en 1965.

 

 Delvoye se singularise par une démarche intellectuelle élaborée qui se développe en dehors de toute esthétique.

 Elle est néanmoins associée à un réel travail qui se rapproche plus de l’activité d’une PME avec élaboration de process, gestion de produit et marketing : Delvoye n’est pas quelqu’un qui bluffe sur ses savoir-faire.

 

 Son univers est à la fois ludique, parodique, cynique, référentiel et pragmatique.

 

 Il entretient un lien étroit avec la culture de masse mais aussi la culture populaire, le kitsch, des notions qui ont été théorisées par des sémiologues comme Baudrillard. Contrairement à certains artistes du pop art, son rapport à cet univers ne relève toutefois pas de la fascination :

 - il aborde les choses en sémiologue,

 - scrute le lien étroit qui associe art et marchandise

 - exploite les mécanismes de la production de masse

 - élève des matériaux ou objets triviaux (une pelle, une bétonneuse, de la charcuterie, des porcs) au statut d’œuvres

 - inscrit sa démarche artistique dans une logique marchande : Wim Delvoye n’est pas un bricoleur. C’est un chef d’entreprise qui

 * connaît les lois du marché,

 * fait réaliser ses projets par des collaborateurs,

 * appuie ses orientations sur les conseils de professionnels, entre autres des juristes qui œuvrent à la cotation en bourse de ses projets (notamment l’élevage de porcs et « Cloaca », la machine à produire de l’excrément, dont il existe plusieurs versions).cloaca

 

 Cliquez sur les images

23:05 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, j ai des visions |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.