16/07/2007

L’INFIRMIERE EST UN ANGE.

L’INFIRMIERE EST UN ANGE. (C’EST POURQUOI ELLE MERITE SON PRENOM)/ET SES YEUX SONT BRUNS. (VOUS Y LIREZ MA VIOLENCE)/COMME ELLE SAIT TOUT FAIRE, ELLE A ACCEDE AU TITRE DE « POLYVOLANTE »/QUAND JE SERAI GUERIE, DES AILES LUI POUSSERONT//A LIEGE, SUR LA FOIRE ANNUELLE, plusieurs baraques servent des laquements. Personne n’est d’accord sur la graphie du terme. Est-ce « laquemans », « lackmans » ou autre chose ? Personne ne sait non plus de quoi se composent ces hideuses doubles gaufres farcies mais tout le monde s’en régale. C’est un must. A Bruxelles, c’est un peu pareil. Ils ont le « bodding », ou « pudding », ou « poudingue », un gâteau extremement dense composé selon la légende de restes de patisseries. A priori, c’est dégueulasse, non ? Si l’on en vend toujours, c’est pourtant que certains s’en régalent….SI TU Y CONSENS, Chère Lectrice, Cher Lecteur chéris, je t’invite à m’accompagner dans l’étrange expérience que je vis ici et qui se traduira pour toi par une absence de mise en forme. Tu bénéficieras de tranches épaisses de texte sans le levain des images et de la mise en page : du bloc posté dans son jus par Amandine à qui je ne vais pas demander l’effort supplémentaire de contourner les pièges que cet interface conçu pour PCusers tend aux gens qui ont du gout.VOICI DONC SEULEMENT DU TEXTE AU KILOMETRE pour plusieurs semaines.Ceux qui m’aiment y verront peut-être une expérience. La leur.

21:31 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.