24/07/2007

Stupid Girl

garbagePOUR COMMENCER, il y a le mystère des codes barres des bas de contention : certains les ont bleus, d’autres verts, d’autres orange, une femme en a des rouges. Et puis, manque de bol, moi qui me tenais pour une exception en matière de galbe, j’ai constaté qu’ils font de jolies jambes même aux nonagénaires et aux hommes. CE MATIN, il y avait la foule à la salle de kiné. Si Herman et Aurore se sont si bien occupés de moi la semaine dernière, c’est que l’après-midi, il y a peu de gens. Ce matin, les gens ont défilé, plus ou moins vêtus, plus moins valides. Tout le monde a mal mais la plupart ont la force de faire bonne figure. Les dames font les exercices menus menus. Parmi elles il y a Madame Minne, maquillée, gros ventre, déshabillé rose bordé de duvet de marabout rose. Et puis, Madame Minne se maquille, dit « bonjour » à tout le monde et sourit. UNE TRES VIEILLE DAME MARCHE pour la première fois. D’un côté, Bernard la soutient, de l’autre coté, Herman transporte la perfusion, la bonbonne d’oxygène, le sachet d’urine et le redon, ce biberon immonde qui, via le drain, recueille les humeurs affluant dans la zone sinistrée. Pareil pour le bonhomme qui provient des soins intensifs. Lui est juste capable de se lever. On lui dit de regarder devant : il se redresse comme un caporal. On ajoute « tendez les genoux » : il prend quarante centimètres. Et puis – ce scénario-là, on le connaît - ce monsieur est tout nu sous sa petite tunique d’opéré, alors, Aurore vient à la rescousse pour lui draper impérialement le dos. La toge n’est pas pourpre et c’est beaucoup mieux comme ça.BERNARD M’A DIT « REPOSEZ-VOUS DE TEMPS EN TEMPS » mais je trouve le tempo de Garbage tellement motivant que je poursuivrais durant des heures. HIER SOIR, J’AI SYMPATHISE avec le réceptionniste de l’hopital qui m’a permis de regarder Justin Timberlake, Missy Eliott, Timbaland, Black Eyed peas et Outcast, de quoi m’inspirer une chorégraphie triadique super joie de vivre. Et puis, j’ai regardé deux épisodes de « Urgences » sans même vomir et j’ai promis au monsieur de venir lui dire « au revoir ». A partir du 23 juillet, je suis en revalidation ailleurs pour une durée réputée indéterminée…hum hum.COUCHEZ VOUS. Posez un boudin de mousse sous les genoux. cliquez sur l'image : la video démarre. Soulevez alternativement un pied puis l’autre sur le rythme de « stupid girl »

18:50 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.