30/09/2007

Le Désespéré

Parfois, on manque d’inspiration pour verser son fiel sur son pire ennemi. Dans le genre infâme, je vous glisse le petit texte que voici. Ce n’est pas moi qui en suis l’auteur et l’objet n’est pas l’immonde Isalaide : c’est Dumas Fils qui lâche sa fiente sur Courbet. Si ça peut vous inspirer….

 

 Courbet-le-desespere« Sous quelle cloche, à l’aide de quel fumier, par suite de quelle mixture de vin, de bière, de mucus corrosif et d’œdème flatulent a pu pousser cette courge sonore et poilue ? De quel accouplement fabuleux d’une limace et d’un paon, de quelle antithèse génésique, de quel suintement sébacé peut avoir été générée, par exemple, cette chose que l’on appelle M.Gustave Courbet ? »

Tout ça provient du hors série que Telerama consacre à Courbet à l’occasion de l’expo du Grand Palais à Paris.

L’image reproduit un tableau de Courbet intitulé « Le Désespéré ». Je n’en ai hélas pas trouvé une reproduction qui soit de grand format et fidèle à l’original.

C’est ce tableau que Philippe Caubère avait choisi, in illo tempore, pour illustrer l’affiche de sa première version de sa « Danse du Diable ».

16:03 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j hallucine |  Facebook |

25/09/2007

question de point de vue

Le même à midi par Hans Holbein le JeuneHolbein_Christ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 et à minuit par MantegnaMantegna_Christ_mort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Personnellement, je préfère sa soeur (une aquarelle de Vania Comoretti)vania comoretti

22:21 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j ai des visions, peinture |  Facebook |

24/09/2007

Trois petits tours autour de Minuit

Il y a eu Martine à toutes les sauces. Et l’on en pense ce qu’on veut.

 

 minuitMinuit, c’est autre chose. Eliade a bien commis un « Minuit a Serampore » mais – l’état bien connu de ma mémoire y est-il pour quelque chose ? – ce n’est pas en tant qu’auteur de fictions qu’il m’a laissé un souvenir impérissable.

Clint Eastwood a réalisé « Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal » avec mes idoles John Cusack et Kevin Spacey. Voilà plein de raisons pour l’emprunter à la Médiathèque.

J’oublie tout de suite « Midnight Express », un film à l’occasion duquel je me suis endormie dans la salle surchauffée de l’Arenberg, ce qui m’a permis d’en louper une bonne partie.

 

 minuit2Pour célébrer mon petit félin câlin il n’y a que le jazz qui vaille : comme j’hésite, voici « Round Midnight » dans les versions de Thelonius Monk, Miles Davis et Ella Fitzgerald (cliquer sur les photos).

 

 Et voici les dernières nouvelles : entre la dernière fois et aujourd’hui, on est passé de la guerre nucléaire à la guerre froide, option « chiens de faience ». Et maintenant, on joue. On joue à se battre, certes, mais en se flanquant des baffes de velours.

celeste4 jours pour passer de la guerre nucléaire à l’amour vache…Minuit, c’est autre chose, vrai !

 

 D’ailleurs, Minuit écrit. Voici un fragment de sa prose et son numero de téléphone := :::::::::::?)-pppp= :èèèèèèèèèèèè7022227

 

 Sur les photos, Minuit joue et Céleste supervise.

18:40 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j ai des visions |  Facebook |

20/09/2007

Minuit

Bon : je viens d'adopter un petit chat, une petite femelle noire, dégourdie, câline, qui dialogue avec moi.

 

 Le souci c'est qu'elle est enrouée (elle a la voix d'une vieille fumeuse qui se les roule), a les sinus encombrés, de la conjonctivite...bref, A peine adoptée, elle est allée à l'entretien où je me suis entendu dire qu'elle souffrait de corysa, une maladie sexuellement transmise par une bactérie appelée chlamydia (mince! à sept semaines! déjà victime de mst!) qui s'installe dans les sinus et tout et se transforme en pneumonie si on n'intervient pas. C'est un truc dont souffrent souvent les chatons sous (mauvaise) influence.

C'est pas fini! Elle a aussi des vers! Voilà pourquoi son pelage est roux plutôt que noir.

 

 Bref! Pas de photo pour l'instant!

 

 Ah oui! J'ai oublié de dire que Céleste lui a déclaré la guerre nucléaire!

Moi qui ai adopté ce BB pour procurer un petit congénère à Celeste!

16:14 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j hallucine |  Facebook |

Biancaneve in napoletano

Biancaneve cliquez sur l'image et regardez jusqu'à la fin.

15:57 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j ai des visions, cinema |  Facebook |

11/09/2007

Il n'y a pas de mal à faire du bien

chatQuoique....les chats n'étant pas des veaux, certains réagissent plutôt mal à ce genre de manne. Céleste, par exemple....

Z'avez vu le petit postérieur tout rond du premier sur la photo : on dirait qu'il a perdu sa queue....

10:48 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j ai des visions, photographie |  Facebook |

09/09/2007

Mes ongles blancs pour Marie Arena

1Il y a une semaine, veille de mon retour à la maison, je me suis coupé les ongles, comme dans les films, on voit les fiancées de Jésus se couper les cheveux avant de revêtir le voile.

A maintes reprises au cours de ces deux mois, j’ai regardé mes doigts roses et mes ongles longs et blancs, ces indices patents de mon inactivité. Je les ai coupés en pensant, comme dans les situations médiatiques les plus catastrophiques, « plus jamais ça ». Vivent mes ongles jamais clean dont le manque de netteté est le symbole de ma joie de vivre !

 

 Ai-je écrit que quand j’ai eu mon accident, mes amis m’ont dit : « ca va te permettre de te reposer » ? Oui mais à ce moment-là, je n’étais pas fatiguée : au contraire, l’été commençait et je me préparais à une période d’activité intense. Je ne suis pas une carotteuse, vous vous rappelez ?

C’est l’inactivité qui m’a fatiguée. J’ai le cerveau aussi engourdi que le corps, la mémoire qui flanche ; je prends des décisions qui vont à l’encontre de mes intérêts, j’oublie de faire des choses que je dois impérativement faire.

 

 2Je suis rentrée chez moi le 2 septembre pour faire le constat complémentaire de mes ongles blancs : Les araignées ont colonisé l’auvent du jardin. l’herbe a poussé, les petits parterres sont envahis par le liseron qui ne laisse plus entrevoir aucune plante et vient lécher jusqu’à la marche de la maison, comme si le destin de tout ça avait été lié au mien et gisait dans le même état de sidération, proie offerte aux périls les plus aléatoires.

 

 A l’intérieur, la maison est pareille à elle-même. Il faut passer la main sur les surfaces pour constater que c’est sale. Rien d’indigne.

 

 3Je me suis attelée à la gestion du courrier administratif, la tache qui me pèse le plus d’ordinaire et qui m’a carrément angoissée quand j’ai vu le tas qui m’attendait. Amandine m’a conseillé de me préoccuper du plus urgent. Mais pour classer les choses selon ce critère, il faut jouir d’une présence d’esprit suffisante. Ce qui ne semble pas urgent dans la situation où vous êtes l’est peut-être aux yeux de ceux vis à vis de qui vous êtes tenu de rendre des comptes.

 

 La rentrée scolaire a eu lieu le 3 septembre.

Dans l’enseignement, il existe une institution qui est supposée terroriser tout le monde et qui est absolument prioritaire en cas d’absence et cela, quelle que soit votre situation. Peu importe que vous soyez seul sans personne pour vous rappeler qu’il y a urgence, que vos moyens (y compris mentaux) soient réduits (on appelle ça euphémiquement « être étourdi » ou « manquer de présence d’esprit »), que vous ayez trop peu l’expérience d’absences pour maladie pour vous rappeler qu’avant même de respirer, vous devez contacter MEDCONSULT et vous tenir à sa disposition.

4Je ne me suis rappelé que le 6 septembre que je devais signaler mon « incapacité de travail » à MEDCONSULT. Une représentante de cette institution m’a signalé très calmement au téléphone que je serais pénalisée pour cela. Entendez : je serai privée de rémunération au moins pour les 4 jours où je ne me suis pas manifestée.

A l’heure où, gagnée par la honte qui entache le PS l’administration réajuste sa dignité et où dans tous les services publics on constate un effort patent pour traiter aimablement le public, subsiste une institution inquisitoriale, dont l’action repressive est fondée sur le principe du procès d’intention et traduit à l’égard des enseignants un discours du genre : « bande de sales carotteurs, on vous fera la peau… »…..

 

  mes ongles blancsFaut que je me renseigne, mais je crois que c’est Marie Arena qui va recevoir une petite bafouille signée de mes doigts roses.

Comme elle aime l’art contemporain, je vais d’ailleurs réaliser une micro installation à sa gloire dans laquelle j’intégrerai mon reliquaire du 31 aout : mes rognures d’ongles blancs.

12:34 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : j hallucine |  Facebook |

Tu crois?

045

12:07 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : je n ecris pas |  Facebook |