29/11/2007

Le p’tit Coeur de Jeff Koons

hangingHeartJeffKoonsCe coeur vaut 23,6 millions de dollars.

Jeff Koons devient ainsi l'artiste vivant détenant le record de l'oeuvre la plus chère en vente publique.

Son "Hanging Heart", un énorme coeur étincelant pendu à un noeud parfait, a été acquis pour 23,6 millions de dollars. Ce faisant, il détrône le record que détenait jusqu'à présent (également chez Sotheby's à New-York) Damien Hirst avec "Lullaby Spring", une armoire à pharmacie vendue pour 19,2 millions de dollars à Londres il y a moins de cinq mois, le 21 juin dernier.

 

 Des tonnes d’amour

"Hanging Heart" mesure près de 3 mètres de haut au total et pèse environ 1,5 tonne. La conception de l'oeuvre a demandé dix ans, et sa réalisation plus de 6.000 heures. La perfection plastique est à ce prix.... puisque c'est bien la perfection que cherchait l'artiste. En effet, plastiquement, il n'y a rien à redire à ce coeur en acier couvert de plus de dix couches de peinture pour se présenter dans son chatoiement actuel.

 

 Ecoeurant

Fort à propos, le catalogue de Sotheby's cite en parallèle à "Hanging Heart" une pensée du cinéaste Sergei Eisenstein qui, à propos de Walt Disney, se disait effrayé par son travail, cela en raison d'une perfection absolue de celui ci tant au niveau technique que par rapport aux sentiments humains mis en jeu. Nous ne sommes guère éloignés de l'oeuvre de Jeff Koons.

Michael Jackson-Jeff KoonsNé en Pennsylvanie il y a 55 ans, Koons, héritier du Pop Art, utilise toutes les techniques contemporaines à sa disposition pour créer un univers idyllique où tout possède la perfection de la féerie enfantine.On se souvient de la statue de Michael Jackson en porcelaine, ou des sculptures en acier représentant ces ballons en forme de chien. Koons plonge dans une imagerie consumériste dont il a le chic pour retirer les éléments les plus porteurs d'émerveillement kitsch. Évidemment, de ce trop plein de bons sentiments résulte un second degré qu'avaient déjà expérimenté les artistes du Pop Art il y a presque cinquante ans.

 

 La série dans laquelle s'inscrit "Hanging Heart" s'intitule "Celebration", et a débuté en 1994. Son point de départ est le divorce que connut Jeff Koons de la porno star La Cicciolina qui emmena leur fils en Italie. Les formes sont inspirées des fêtes d'anniversaire et autres occasions de présents. Les vingt sculptures et seize peintures nées de cette séparation apparaissent comme autant de cadeaux d'un père à son fils qu'il ne peut voir. À nouveau, des cadeaux au kitsch affirmé et revendiqué.

JEAN VOUET - Art Press

 

 Ps : je ne signe donc pas ce texte.

Le décor du Palazzo Grassi donne l’échelle du Cœur.

 

 Mince! Plus moyen de trouver des photos de l'époque où Jeff Koons se photographiait en position scabreuse avec sa porno-wife.

21:17 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.