16/12/2007

Choses vues

Varian FryeJ’ai commencé par l’expo consacrée à Varian Frye à la Halle Saint-Pierre. Vous ne savez pas qui c’est? Je l’ignorais aussi…Mais bon : si l’on ne s’intéresse pas à ce qu’on ne connaît pas, on n’avance pas.

Varian Frye fut l’homologue de Schindler, un Américain, le seul à s’être vu attribuer le titre de « Juste » pour avoir sauvé plus ou moins 2000 Juifs quand l’etat américain l’avait mandaté en France pour en sauver 200. Ayant largement outrepassé la mission qui lui était assignée, Varian Frye se fit désavouer par son pays. Qu’importe.

Sa tache consista principalement à évacuer des intellectuels de tous bords. C’est donc lui qui a facilité l’évacuation des Surréalistes. Walter Benjamin a également emprunté la même voie mais, par malchance, cet unique jour où Benjamin a cherché à passer, les douaniers ont refoulé le groupe. Affaibli par sa fragilité cardiaque, Walter Benjamin eut le sentiment de se trouver dans une impasse et, submergé par le désespoir, il se suicida.La Halle Saint-Pierre accompagne cet hommage à Varian Frye de nombreuses œuvres de surréalistes ou de proches. J’ai été particulièrement émue par la délicatesseHans Bellmer-Joe Bousquet des lithographies d’Hans Bellmer dont un portrait de Joe Bousquet dans un style très proches de celui de Dürer, tant par l’onctuosité du trait que par la justesse des rehauts et la vérité des sujets.

 

 Billy-Hells1Billy Hells 2Située rue de Seine, la Galerie Lumas est consacrée à la photographie. Elle a pour vocation de rendre la photographie plus abordable en effectuant des clichés en plus grand nombre (jusqu’à 150), ce qui vous permet d’acquérir une photographie d’Edouard Steichen pour 2000 €. Chez eux, j’ai découvert un duo de photographes allemands : Billy et Hells.

09:38 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peinture, photographie, art |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.