23/12/2007

Ah ! les filles !

Evelyne GalinskiRue de Seine, en face de la Galerie Lumas, se trouve la galerie Legrand. J’y ai vu des sculptures qui sont l ‘œuvre d'Evelyne Galinski, une femme qui crée de gracieux personnages dont les ombres ne sont pas peintes mais résultent du fumage de ce mode de cuisson singulier qu’est le raku.

 

 J’ai oublié comment l’échange a débuté… avec la galeriste, on s’est dit qu’on voyait peu de femmes s’affirmer dans le monde de l’art.

La galeriste m’a donné une explication intéressante. Elle m’a dit que ce n’était pas facile de développer une collaboration sur la durée avec une femme parce que les femmes n’ont pas le même engagement que les hommes vis à vis de la pratique artistique. Selon, elle, les hommes sont opiniâtres ; pour eux, tout gravite autour de leur production tandis qu’une femme y renoncera facilement en fonction de sa vie affective : une femme rencontre un type, elle laisse tomber la production artistique…

Et voilà comment les femmes sont rares. Comme si l’omniprésente cooptation entre mecs ne suffisait pas !

12:58 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, j ai des visions |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.