10/02/2008

J’aime pas le Sud de la France

uzes(enfin ,j’aimais pas…)

 

 Mais bon, je ne l’ai jamais visitée que sous un soleil d’enfer (moi qui ai la peau tendre) et de force, alors qu’il me tardait de visiter l’Italie.

Maintenant, j’ai fait le tour de l’Italie ou presque et c’est l’hiver.

Jamais vu la région sous cette lumière froide, avec les montagnes enneigées à l’Est et un soleil têtu au Sud Ouest qui fait durer le jour jusque 18h30 alors qu’à la maison, à 17 heures, c’est fini.

A Saint Maximin, traîne le souvenir de Chantal et des enfants petits. Bizarre, j’ai justement revu une photo de cette époque, Benjamin tout rondelet et Amandine petite princesse de conte, rondelette, elle aussi.

Malgré les tribulations minutieuses et répétées dans lesquelles j’ai été embarquée, je ne me souviens pas d’Uzès. Quand je vois ce nom sur les premiers panneaux, je me rappelle cet étudiant en médecine, un Vincent, qui m’avait confié son rosier en me parlant d’Uzès. Il trouvait que multiplier les centres d’intérêt, ce n’était pas l’idée du siècle, qu’il était préférable de se focaliser sur un objectif. Et puis il m’avait dit qu’il avait entrepris ces études-là pour se soigner (il souffrait d’une maladie chronique). Il y a de cela dans les choix que j’ai faits…et ça ne va pas trop mal, merci.

 

 Je circule dans les rues d’Uzès et je m’aperçois qu’un jour dans ma vie, j’ai visité cette ville.

13:28 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : je m expose |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.