30/09/2008

Un mystère élucidé?

Kiki Smith-selfportraitVisitez l’expo du Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de La Louvière qui pour ses 20 ans a réuni un ensemble d’œuvres de femmes qui plairont aux filles que j’aime et donc pourquoi pas à vous ? Ce sont les œuvres de filles connues et pas connues, qui ont mal, qui crient, qui jouissent, se réjouissent, s’inquiètent, se confient, font des rêves, racontent des histoires, regardent leur fille et leur mère, se regardent, brodent, se révoltent, en couleur,  en gravure, en photos, en collages. L’ensemble s’accompagne d’un livret qui mérite le détour.
Une affaire de filles qui aiment les choses bien faites.

Pour celles qui pratiquent le journal intime, j’attire votre attention sur l’atelier « journal intime » animé par Valérie Carro.
Ca promet d’être bien.
Dommage que je sois au loin à cette époque (mais bon, là bas, ce sera bien aussi)

A trois pas du 10, rue des Amours, rendez-vous au Musée Ianchelevici, juste pour regarder « Trying to be Balzac », la vidéo-performance d’Emilio Lopez-Menchero.
Cette expo qui esquisse une « tentative d’approche de la représentation masculine » souffre de sa juxtaposition avec la précédente.
Si la représentation déçoit, peut-être trouverons-nous de quoi élucider le mystère en assistant au congrès « Paroles d’Hommes ». J’y serai, en tout cas.


Les photographies : copyright Kiki Smith et Emilio Lopez-Menchero

19:49 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.