04/01/2009

L’arcane du 1er janvier

a0tmt_h335Le Mat nous amène dans nos contradictions les plus profondes. Il se promène dans une unité comprise lui ouvrant un nouveau champ de conscience. (...)

Le Mat se situe en dehors des références et sort des conditionnements de la pensée. Sans règle ni loi, il est hors structure, hors temps et n'a pas la même réalité, à mi-chemin entre sagesse et folie.
Ce voyageur sans bagage est toujours en partance. Il est un dissident, séparé de toute communauté. Ce qu'il a gagné en lucidité, il l'a perdu en sociabilité.
Il ose s'affirmer et affirmer sa différence.
Il est considéré comme l'idiot possédant la sagesse (de même valeur numérique en hébreu).
Il est capable, après avoir parcouru cette voie, de revenir au point de départ. C'est un aventurier, un original qui écoute sa musique intérieure, celle de ses origines divines.
Il devient sujet de sa vie en acceptant d'aller vers l'inconnu.
Il récolte l'expérience des 21 étapes antérieures et peut se remettre en question.
Il ose quitter toutes formes de perfection pour entrer dans la spirale évolutive.
Se libérant de l'ego, il met son être conscient au service des lois universelles. Il vit une véritable libération intérieure et répète à qui veut l'entendre que « par le non-agir, il n'est rien que l'on ne puisse faire ». Il laisse entièrement le choix au divin.
Il se moque du monde des apparences et reste dans l'essentiel. Avec son expérience pour seul bagage et poussé par son instinct, il va de l'avant et se trouve toujours à la bonne place. Il est dans l'illumination consciente, dans « la lumière de vie ».
«De l'homme à l'homme vrai, le chemin passe par l'homme fou.»
«On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter. »
«Fou pour les hommes, sage pour les Dieux. » « Sembler fou est le secret des sages. »

La difficulté est de le caractériser, ainsi il a échappé à toutes terminologies conflictuelles car il est toujours là où on ne l'attend pas.
Le Mat donne la voie directe et représente le passeur au bout du chemin.

Le Mat dans la version restaurée de Camoin et Jodorowski
Le texte est issu des "22 Etincelles de Vie" de Gérard Athias.

21:58 Écrit par Patricia Mignone dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.